entretiens main

Après les articles sur les 7 étapes du sourcing et la rédaction du mail de prise de contact, nous poursuivons sur les entretiens d’embauche.

Certains sont communs, d’autres moins employés, mais tous possèdent des avantages. Tout dépend de ce que vous voulez apprendre sur le candidat. Quelle est sa personnalité ? Quelles sont ses compétences ?

C’est parti, voyons de plus près les 8 types d’entretiens les plus utilisés.

Entretien téléphonique

entretiens téléphone

L’entretien téléphonique est un échange concis. Au cours de cet échange, l’objectif est de valider avec le candidat les informations présentées sur son CV : diplômes, expériences et compétences.

Si le candidat postule à une offre que vous avez publié, profitez-en pour cerner sa réelle motivation concernant le poste.

Exemples de questions :

  • Pourquoi avez-vous postulé chez nous ?
  • Quel poste visez-vous ?
  • A partir de quand êtes-vous disponible ?

L’entretien téléphonique permet de faire un tri parmi une base de candidats. La première sélection s’effectue sur la candidature en elle-même, la disponibilité du candidat, sa connaissance de l’entreprise et ses motivations.

Si les conditions sont rassemblées, c’est le moment de définir une date d’entretien physique.

Entretien individuel

C’est l’entretien le plus courant. Un candidat face à un recruteur.

Selon vos besoins, il existe trois façon de mener un entretien individuel  :

  • Entretien directif

Une série de questions est posée au candidat, en suivant un “guide d’entretien” préparé à l’avance.  L’intérêt est de dresser rapidement le portrait global des compétences et des traits de caractère du candidat grâce à ses réponses.

Exemple de questions :

  • Quelles sont vos qualités sur ce poste ?
  • Quel était votre rôle durant votre stage chez… ?
  • Quelles sont vos compétences pour le poste ?

Cependant, l’entretien directif lui confère peu de liberté. Le postulant doit prendre la parole tout en veillant à ne pas s’épancher sur les questions. Il n’a pas l’opportunité de mettre en avant les atouts et les caractéristiques de son profil.

 

  • Entretien semi-directif

Il ressemble à l’entretien directif, à une différence près : la liberté de parole du candidat.

Les périodes “directives” sont alternées avec celles de “liberté”, construites autour de thèmes plus larges. Le candidat, plus autonome, a la possibilité de développer plus longuement certaines facettes de son profil.

Exemples de questions :

  • De quoi êtes-vous particulièrement satisfait ?
  • Où vous voyez-vous dans 5 ans ?
  • Parlez moi d’un sujet qui vous anime…

L’entretien semi-directif dresse un portrait plus détaillé de la personnalité du candidat.

 

  • Entretien libre

Il est très rarement utilisé.

L’entretien libre amène le candidat à décrire seul son profil, ses expériences et son projet professionnel.

La difficulté pour le candidat dans ce genre d’entretien est d’organiser ses idées pour raconter une histoire fluide et claire.

C’est toutefois très instructif pour nous. Le candidat dévoile toutes les facettes de sa personnalité librement.

entretiens individuel

Bien sûr, l’entretien individuel (qu’il soit directif, semi-directif ou non-directif) peut se faire également par visio-conférence. C’est le mode de fonctionnement de nombreuses grandes entreprises.

Entretien collectif

Ces entretiens sont fréquemment utilisés pour des métiers de vente ou de marketing notamment.

Une dizaine de candidats est conviée à un entretien collectif. Lors de la première partie, ils se présentent à tour de rôle. Dans la deuxième partie de l’entretien, les candidats traitent d’un sujet commun.

Exemples de questions :

  • Vous partez sur une île déserte, vous ne pouvez emporter que cinq objets. Choisissez-les parmi cette liste et classez-le par ordre d’importance.
  • Quelles sont vos recommandations pour améliorer les ventes de l’entreprise ?
  • Débat : pour ou contre la légalisation du cannabis ? (un groupe pour, l’autre contre, inversion des rôles au bout de 15 minutes)

L’entretien collectif ne fait pas office d’entretien final. Il permet en revanche de faire une évaluation rapide des candidats. C’est un gain de temps considérable.

Cet exercice permet de répondre aux questions suivantes : Comment se comporte le candidat en groupe ? Est-ce que c’est un meneur ou un suiveur ? Est-il capable de faire entendre ses idées ? Est-il à l’écoute des autres candidats ? Est-il capable de prendre des décisions ?

L’entretien collectif dévoile la personnalité des candidats plutôt que leurs compétences professionnelles.

Entretien d’équipe

C’est un entretien individuel, à un détail près : le candidat rencontre l’équipe avec qui il sera amené à travailler s’il est sélectionné. C’est envisageable uniquement pour une équipe de petite taille.

Deux solutions s’offrent à vous :

  • les membres de l’équipe reçoivent ensemble le candidat
  • chaque membre de l’équipe fait passer un petit entretien au candidat

Les questions sont globalement les mêmes que celles d’un entretien individuel directif. L’entretien d’équipe définit la capacité du candidat à travailler en groupe. De plus, il analyse le degré de compatibilité avec chaque membre qui compose l’équipe. 

Je viens de vous présenter quatre types d’entretiens assez classiques. Passons maintenant à quatre autres sortes d’entretiens différents, à associer aux premiers.

Étude de cas (« Case Interview »)

Le candidat doit réaliser une étude de cas, ou un problème.

Exemples d’études de cas :

  • Définir un nouveau marché pour l’entreprise
  • Lancement d’un nouveau produit, adapté à la cible
  • Réaction suite à un changement environnemental (nouvelle loi)

C’est exercice est très révélateur sur le candidat pour nous en tant que recruteurs. Il permet d’évaluer sa résistance au stress engendré et s’il fait preuve d’initiative.

A la fin de l’entretien, le debrief avec le candidat dévoile également sa force de caractère. Croit-il en ses idées ou au contraire y renonce-t’il rapidement ? Est-il ouvert à la discussion ?

Autant de réponses qui réduisent les incertitudes sur le recrutement du candidat.

Interview « Surprise »

L’interview surprise consiste à poser des questions auxquelles, à première vue, il est impossible de répondre.

Voici quelques exemples de questions :

  • Combien de vaches vivent au Canada ?
  • Combien de fenêtres y a-t’il à New York ?
  • Comment évalueriez-vous votre mémoire ?
  • Quel est l’âge du capitaine ?

En réalité, il n’existe pas de bonne réponse.

Ce genre de question donne un aperçu de la capacité de réaction du candidat. Il est intéressant de voir comment il va analyser la question et réagir. La réponse donnée par le candidat révèle aussi sa personnalité.
entretiens question piege

Test de compétences

Les tests de compétences sont employés pour les métiers techniques et créatifs, comme graphiste ou développeur web entre autres. C’est le meilleur moyen d’évaluer les compétences du candidat.

Le candidat ne doit plus prétendre qu’il est en mesure de faire ce que l’on attend de lui, il doit le prouver. Il est amené à réaliser un projet tout en respectant un cahier des charges succinct.

Exemples d’exercices :

  • Imaginer le nouveau logo de la société
  • Développer de nouvelles fonctionnalités sur un site web

Le résultat expose la capacité du candidat à accomplir la mission qu’il s’est vu confier, tout en respectant les consignes du cahier des charges. L’imagination développée dans son projet en dit long sur sa personnalité.

Entretien « déjeuner »

C’est un cas de figure extrêmement rare. Il est utilisé après un des sept entretiens précédents. L’entretien « déjeuner », comme son nom l’indique, consiste à convier un candidat à un repas, en dehors du cadre de l’entreprise.

Thèmes abordés :

  • actualités
  • sport
  • cinéma
  • littérature

Le candidat est plus décontracté, plus naturel. Il dévoile son vrai visage, c’est un dernier test de personnalité.

C’est la fin de notre article sur les différents types d’entretiens. Quel que soit le type d’entretien que vous choisissez, gardez à l’esprit que le plus important c’est le candidat lui-même. Si ses compétences sont importantes, sa personnalité et sa capacité à travailler en groupe ne le sont pas moins, au contraire.

N’hésitez à nous faire partager vos expériences dans les commentaires de l’article 🙂

Suivez le Yatedo Blog par email

S'abonner