entretien d'embauche

L’ entretien d’embauche, c’est l’occasion pour vous de cerner le candidat, pour mieux le comprendre et révéler ses forces pour l’entreprise.

Le but ? Permettre à l’entreprise et au salarié de poursuivre un objectif commun.

On ne parle pas seulement de découvrir ses multiples expériences professionnelles ou ses compétences acquises durant sa formation. Il s’agit de comprendre son projet de vie et sa démarche professionnelle.

Nous avons préparé pour vous 5 conseils pour instaurer une relation de confiance pour mener à bien un entretien d’embauche.

Partez sur un pied d’égalité

Au début de l’entretien, les candidats sont généralement sur la défensive. C’est à vous de briser la glace pour qu’ils changent de posture.

Établissez des règles du « jeu » équitables en commençant par vous présenter.

Comme le candidat, exposez brièvement votre parcours scolaire et professionnel. Décrivez-lui votre entreprise, son fonctionnement, ses projets et ses valeurs. Parlez-lui aussi de votre rôle et de vos missions.

Enfin, terminez votre présentation en évoquant vos passions en dehors de votre travail.

Instaurez une conversation

Vous n’apprendrez rien d’un candidat nerveux, et vous passerez à côté de tout son potentiel.

Un entretien sous forme de question-réponse ne permet pas un réel échange, contrairement à une conversation naturelle. Une conversation, à double sens, améliore la communication.

Au cours de vos échanges, posez-lui des questions ouvertes. Montrez votre curiosité à propos de son style de travail et ses objectifs professionnels sur le long terme. Le candidat doit sentir que l’entreprise souhaite le placer dans les conditions les plus adaptées à ses attentes pour le voir réussir.

Le candidat, décontracté, se livre plus : il révèle sa personnalité plus librement.

Sortez de votre bureau

Le lieu de l’entretien a beaucoup d’importance.

Votre bureau ou la salle de réunion sont des lieux très formels qui peuvent bloquer le candidat que vous recevez en entretien. Faites-lui sentir qu’il peut s’exprimer librement.

À vous de trouver un lieu où il se sentira à l’aise.

Menez par exemple votre entretien dans un espace plus isolé ou confortablement installé dans un canapé. Un candidat plus à l’aise se traduit par un meilleur rapport.

Décrivez le poste

La transparence est une des bases d’une relation de confiance.

Dès le départ, donnez au candidat les informations importantes concernant le poste (rôle, missions, compétences) et le déroulement du processus de recrutement.

Parlez des avantages mais aussi des inconvénients du poste.

C’est très important pour le candidat de juger en premier lieu si le poste et l’entreprise correspondent à ses envies.

Pas de mauvaise surprise pour le candidat, il est maintenant en terrain connu, détendu.

Tenez-le au courant !

Quoi de pire pour un candidat que de rester sans nouvelles après un entretien ?

Envoyez-lui rapidement un bilan avec vos commentaires, qu’ils soient, positifs ou négatifs.

Pourquoi ?

Simplement pour ne pas briser cette relation de confiance qui s’était installée entre vous. Et qui sait, son profil ne correspond pas pour ce poste mais il connaît peut-être quelqu’un qui vous intéressera.

 

Comme je vous le disais dans mon article sur les 7 étapes d’un recrutement réussi, accordez du temps à l’humain.

Si les compétences techniques sont importantes pour mener à bien les missions liées au poste, les soft skills ne le sont pas moins et l’entretien est le meilleur moment pour en savoir plus sur le candidat.

En instaurant une relation avec le candidat, vous obtiendrez des entretiens beaucoup plus qualitatifs.

Rencontrez les meilleurs talents grâce à notre solution de recrutement, Yatedo Talent.

 

Suivez le Yatedo Blog par email

S'abonner