candidats

Savez-vous que 80% des candidats sont des candidats passifs ? Ils ne postulent pas aux offres d’emploi et ne sont pas présents sur les jobboard. Une seule solution se présente alors : aller les chercher.

Maintenant que nous savons où les chercher et comment les trouver, il faut savoir se démarquer. Le saint graal qui nous permet de nous différencier des autres ? Un message clair, honnête et percutant !

L’objet

C’est là que tout commence. Un français reçoit, en moyenne, 39 emails par jour. Et nous ne parlons pas ici de certains profils comme les Développeurs, Data Scientist etc ..! Qui en reçoivent bien plus ! C’est donc l’objet du mail qui fait toute la différence. S’il n’est pas intriguant, alléchant ou original, aucune chance qu’il ne clique dessus. Vous pouvez d’ores et déjà oublier le tristement célèbre « opportunité professionnelle ».

L’usage généralisé des smartphones pour la consultation de la boite mail ne favorise pas les messages longs. Il faut donc être clair et précis.

On peut par exemple proposer ce genre d’objet directement : « Tanguy, 50k par an c’est assez ? ». Découvrez 5 objets de mail efficaces.

La forme

Maintenant que l’objet est défini, comment composer un message impactant ?

Construisez votre message autour de 5 axes : le fond, l’introduction, la compétence, la plus-value et la conclusion.

Le fond

L’idée générale, c’est d’instaurer un dialogue humain. Oubliez le discours commercial, vu et revu par les candidats. Et surtout oubliez les messages copié-collé d’un candidat à un autre, ils ne sont pas idiots, ils le remarquent. Si vous le faites, soyez alors parfaitement honnête d’entrée de jeu !

L’objectif : échanger avec le candidat pour en savoir plus sur son profil, ses attentes et ses objectifs professionnels. L’idée, c’est de faire comprendre au candidat que son profil vous intéresse, sans le harceler avec vos questions. Et oui, c’est un art !

Un détail à ne jamais oublier : vous parlez à un candidat, votre discours doit toujours être centré sur lui, pas sur l’entreprise et encore moins sur vous. Bien sûr, il faut parler de l’entreprise car c’est là que vous voulez qu’il aille, mais dans cette discussion le candidat doit toujours être placé au centre. 

L’introduction

Il ne faut pas laisser le doute s’installer. Si le candidat ne comprend pas à qui il a affaire, il passera à autre chose d’un mouvement de pouce. Présentez-vous rapidement et précisément, parlez de votre rôle pour légitimer votre action.

Pour démarrer au mieux votre relation, dites-lui par quel biais vous l’avez trouvé (recommandation, réseau social, site d’école etc…). Vous n’êtes pas obligé d’évoquer ce pourquoi vous êtes là dès les premières lignes, l’objectif n’est pas de lui sauter à la gorge !

La compétence

Personnaliser un mail, c’est mettre en évidence tout l’intérêt que vous portez au candidat. S’ils sont capables de reconnaître les messages copié-collé, ils le sont aussi pour voir ceux qui ne le sont pas.

L’analyse poussée du profil du candidat, avant de le contacter, vous permet de remarquer un détail atypique sur son parcours. Imaginez un développeur web qui, il y a 10 ans, a été crêpier. Vous pourriez glisser une phrase comme celle-ci dans votre message d’approche :

« Honnêtement, on a déjà une super équipe de développement qui fait un travail formidable. Ils sont passionnés et s’éclatent chez nous. Mais comme nous souhaiterions quand même agrandir l’équipe, et qu’on raffole de crêpes, ça serait bien que nous puissions discuter un moment ensemble etc… »

Ça vous parait peut-être un peu superflu, mais c’est ce genre de détail qui fait la différence.

La « plus-value »

Alors oui, c’est bien de rédiger un message personnalisé, agréable, tourné vers le candidat ou avec un détail que personne n’avait encore remarqué. Mais pour lui donner envie d’en savoir plus, il faut lui donner quelque chose, et pas seulement une « opportunité professionnelle ». Il ne va pas changer de boîte pour faire la même chose ailleurs.

Vous devez mettre en avant l’environnement de travail, les perspectives d’évolution ou les défis à relever. Mais vous ne devez jamais mentir, la chute n’en serait que plus douloureuse. À vous de trouver ce que votre entreprise a de particulier !

La conclusion

Vous arrivez au bout de ce message, ça serait dommage de tout gâcher à cause du mot de la fin, non ?

Pour terminer, laissez une ouverture pour la discussion et faites-lui comprendre que vous êtes disponible pour n’importe quelle demande. Ne limitez pas les moyens de communication : donnez-lui, en plus de votre e-mail qu’il aura déjà, votre numéro de téléphone.

 

Une dernière chose. Vous allez me dire : « Les candidats passifs ne renseignent plus leurs coordonnées sur Internet et les contacter devient de plus en plus difficile. Comment faire faire alors ? »

Notre solution de recrutement, Yatedo Talent, vous permet de trouver et de contacter toutes les personnes présentes sur le web. Avec Yatedo Talent, vous aurez toujours au minimum un moyen de contact.

Les Yatedo Mails permettent d’envoyer un message sur la boite mail la plus utilisée par la personne. Faites le test vous-même !

 

Share
Share