intégration

Nous l’avons vu il y a deux semaines sur le blog, l’intégration d’un talent est capitale pour son avenir dans l’entreprise.

Le parrainage vient faciliter cette tâche : le nouveau talent ne découvre pas l’entreprise seul, mais accompagné de son mentor qui la lui présente sous tous les angles. Ses valeurs, ses rituels, son fonctionnement, ses objectifs…

Comment choisir le bon parrain ? Quel est son rôle ? C’est parti !

Comment choisir le bon parrain ?

Il ne s’agit pas de choisir une personne au hasard. Le parrain idéal est un expert dans son domaine, il a assimilé toutes les compétences techniques liées au poste du nouveau talent. C’est aussi un bon communiquant qui aime à la fois enseigner et apprendre, et un bon coach qui connaît toutes les astuces et les bons plans pour réussir dans ce nouvel univers.

Le bon parrain reflète les valeurs de son entreprise, sa culture et son dynamisme. Pour faire simple, c’est un modèle que la nouvelle recrue doit plagier pour s’épanouir et réussir au sein de l’entreprise.

Quel rôle pour le parrain ?

Le manager (ou le responsable des ressources humaines) n’est pas la seule personne en charge du processus d’intégration des nouveaux employés. Le parrain est là pour l’épauler, au cœur même de cette mission, sur le terrain.

Le rôle principal du parrain est d’être à l’écoute et offrir un suivi personnalisé tout au long du parcours du nouveau collaborateur : répondre à ses interrogations, comprendre ses besoins et atténuer ses peurs. C’est un repère dans ce nouvel environnement, un interlocuteur de référence. Le parrain est là pour mettre à l’aise le talent et l’amener à prendre rapidement possession de son poste.

Quelques conseils pour le parrain

Être à l’écoute et répondre aux questions c’est essentiel, mais voici quelques bonnes pratiques à mettre en place par le parrain :

  •   Petit-déjeuner de présentation

Pour le premier jour, organiser un petit-déjeuner d’accueil où tous les membres de l’équipe présentent leur parcours et leur rôle au sein de l’entreprise. Ensuite, le nouveau talent est invité à se présenter en suivant le même modèle. Maintenant, il sait qui est qui et qui fait quoi !

  •   Visite guidée de l’entreprise

Pour commencer, pourquoi ne pas faire faire un tour complet des locaux au nouvel arrivant, pour situer les points clés (la machine à café par exemple) de l’entreprise. Ça évitera de le voir errer, en perdition dans les couloirs.

  •   Repas hebdomadaire / Afterwork

Une fois par semaine, prévoir un déjeuner (ou un apéro) avec le nouvel élément. Cela permet une discussion à l’extérieur des bureaux, donc plus libérée et sincère.

  •   Préparer un questionnaire

Prévoir un questionnaire que le nouveau collaborateur devra remplir après un mois dans l’entreprise : Comment avez-vous trouvé le processus d’intégration ? Que faut-il améliorer ? De quoi avez-vous besoin ?
C’est bénéfique pour lui mais aussi pour l’entreprise qui bénéficie d’un regard neuf sur son processus d’intégration.

 

Vous l’aurez compris, bien choisir un parrain est important pour réussir l’intégration d’un nouveau talent au sein de l’entreprise. L’objectif est de l’amener à se sentir pleinement chez lui le plus rapidement possible sans pour autant bâcler le processus. Un talent, ça s’entretient. Alors au travail !

 

Share
Share