Développeur web Yatedo

Deuxième métier le plus pénurique en France, le développeur web conçoit toutes les fonctionnalités d’un site Internet. Il gère le processus, de la réalisation technique au développement informatique.

Dans le grand monde de l’informatique, c’est un poste incontournable. Le développeur web est aujourd’hui très recherché et sa situation sur le marché de l’emploi est singulière.

image_une_dev_web_2

Le développeur web, une perle rare

C’est lui qui réalise la partie technique d’un site internet et son architecture. Il est également responsable de la programmation des pages du site. En clair, il construit un site web de A à Z. Pour ce faire, il suit scrupuleusement le cahier des charges rédigé par un chef de projet selon les demandes du client.

Le développeur web analyse la demande du client et imagine des solutions et des innovations pour proposer un site sur mesure. Il développe ensuite les différentes fonctionnalités du site web, procède à des tests pour le valider et rédige un guide d’utilisation consacré aux utilisateurs. Une fois le site terminé et livré, il a parfois un rôle de formateur auprès des clients, mais aussi de référent technique en cas de bug informatique.

Un bon développeur web doit posséder de nombreuses compétences :

  • Expert des langages de programmation orientés web (PHP, Ruby, ASP),
  • Connaissances des framework orientés web (Symfony, Zend),
  • Maîtrise du HTML et de ses dérivés,
  • management system),
  • Veille sur les évolutions technologiques (web & multimédia),
  • Sens de l’analyse,
  • Bonne compréhension des contraintes du cahier des charges (budget, délais, attentes),
  • Grande autonomie,
  • Rigueur,
  • Capacité d’adaptation,
  • Sens de l’écoute.

Comment y accéder ?

Il existe des formations de Bac+2 à Bac+5, que ce soit en école d’informatique (Epitech, École 42, SupInfo) ou d’ingénieur (L’École Centrale, Les Mines). Il est toutefois envisageable d’emprunter le chemin de l’université (DUT Informatique). Des licences (Bac+3) spécialisées permettent de rallier par la suite en Bac+4/5 des écoles expertes en informatique.

La phase de recrutement des développeurs web pose de nombreuses difficultés aux entreprises. Ces derniers sont activement recherchés et la pénurie sur le marché est majeure.

page-not-found-688965_1280Difficile à dénicher

La pénurie de développeurs web est à prendre en compte sérieusement.

Le manque de candidats disponibles est énorme. On note au troisième trimestre 2016 que le taux moyen de chômage en France s’élève à 10%. En ce qui concerne les développeurs web, il est infime : 2% seulement. Pour une entreprise, il est cinq fois plus compliqué à recruter.

Les développeurs web en poste ne manquent pas d’offres. Ils en reçoivent une dizaine par jour (plus d’une vingtaine pour les meilleurs profils). Votre offre peut vite tomber aux oubliettes, diluée dans un océan de propositions. Il nous faut donc savoir être pertinent, convaincant et aussi plus offrant que les autres.

De plus, ils ne sont pas nombreux à souhaiter changer d’entreprise (environ 5%). Il faut savoir les dénicher. La concurrence, comme pour tous les profils pénuriques, est féroce.

D’autre part, les développeurs web évoluent dans des domaines différents. On trouve trois grandes catégories :

  • Au sein d’une entreprise qui possède un site internet,
  • Au sein d’une agence web,
  • En freelance.

Le problème qui se pose, c’est que les profils sélectionnés n’ont pas forcément le souhait d’évoluer dans un autre domaine (un freelance qui passerait à un emploi au sein d’une entreprise par exemple). Cela limite considérablement le nombre de talents susceptibles de rejoindre notre société, nous devons donc cibler efficacement les futurs candidats potentiels.

Enfin, le dernier problème auquel nous sommes confrontés, nous recruteurs, est le profil des candidats. Il n’est pas toujours aisé d’appréhender les différents langages informatiques requis pour la fiche de poste. Et pourtant, cela peut faire toute la différence. Il ne faut pas confondre un Développeur « Front » (qui s’occupe principalement de l’affichage du site) avec un programmateur « Back » (lui gère le traitement interne, caché, du site web). Nous devons apprendre à mieux connaître les candidats pour entrer plus facilement en contact avec eux et ainsi analyser le bénéfice potentiel qu’ils apporteraient à votre entreprise. 

Nous faisons face à ces difficultés dans notre processus de recrutement d’un développeur web. Cependant, les technologies modernes évoluent sans cesse et ces magiciens du code sont indispensables. Ils sont les seuls à pouvoir proposer des solutions efficaces.

Yatedo

Les clés pour le recruter

Trouver le bon développeur web et le convaincre de vous rejoindre n’est pas chose aisée. La concurrence est rude, nous sommes tous à la recherche de la perle rare.

Mais alors, comment la chasser ?

Le profil idéal du bon développeur web en quelques points :

Études :

  • Bac+5 :
      • École d’informatique : Epitech, École 42, SupInfo,
      • École d’ingénieur : École Centrale, Les Mines,
  • Bac+2 (DUT/BTS) suivi d’une licence spécialisée en informatique.

Compétences :

  • PHP,
  • Javascript,
  • SQL,
  • ASP,
  • Framework,
  • HTML et dérivés,
  • CMS.

Soft Skills :

  • Veille sur les évolutions technologiques,
  • Autonomie,
  • Bonne analyse (cahier des charges),
  • Rigueur,
  • Capacité d’adaptation,
  • Qualité d’écoute.

Maintenant que nous avons décrypté le métier de développeur web, vous avez toutes les cartes en main pour recruter l’élément qui fera la différence.

Pour ceux qui ont la chance d’utiliser Yatedo Talent, vous savez qu’une méthode beaucoup plus rapide et efficace est à votre disposition. Pour les autres, vous trouverez ici un début de solution à votre problème.

Nous avons sélectionné pour vous 2 indicateurs ‘Yatedo Intelligence’ et le filtre ‘Compétences’.

Le filtre ’Compétences’ vous permet de définir les compétences principales que vous souhaitez retrouver dans le profil des candidats. Comme nous l’évoquions dans la partie précédente, il est parfois difficile de comprendre le langage des développeurs web. Ce filtre vous simplifie la tâche en séparant les compétences. Vous avez la possibilité d’ajouter vous-même les compétences qui vous intéressent.

Yatedo Blog - Filtre compétences

 
L’indicateur « Pasionné » de « Yatedo Intelligence » démarque les candidats passionnés. Ils ne se cantonnent pas aux tâches quotidiennes de leurs missions. Ils sont passionnés, curieux, apprennent par eux-mêmes et aime découvrir de nouvelles techniques. C’est un point important puisqu’une des qualités d’un bon développeur web est de se tenir au courant des innovations technologiques pour apporter les réponses les plus efficaces aux attentes des clients.
Yatedo Blog - Filtre Passionné
 
Les profils réunissant tous vos critères se font rares, et la concurrence est rude avec les autres entreprises. L’indicateur “prêt à bouger” met en lumière les candidats potentiels qui sont prêts à quitter leur poste actuel. Il vous donne un temps d’avance crucial pour devancer vos concurrents.
Yatedo Blog - Pret a bouger
 

C’est ici que s’achève notre troisième épisode du recrutement des profils pénuriques. Nous nous retrouverons la semaine prochaine, mais maintenant, vous en avez l’habitude ! Nous vous parlerons du métier d‘administrateur système.

Share
Share