recruter

Vous avez l’habitude de voir votre manager débouler dans votre bureau et vous demander de recruter un développeur web (ou n’importe quel autre profil pénurique) pour la fin du mois ?  Cet article est fait pour vous !

Le problème, c’est qu’un développeur ça ne se trouve pas en claquant des doigts. Comme pour tous les profils pénuriques, ça prend du temps, beaucoup de temps. Et vous n’en avez pas.

Ne laissez plus le stress vous envahir à chaque fois que vous vous retrouvez dans cette situation. Vous connaissez votre entreprise, son évolution et ses besoins futurs non ? Alors n’attendez plus, constituez-vous des viviers de candidats solides !

Pourquoi développer un vivier de candidats ?

En voilà une bonne question. Je ne pense pas me tromper si j’affirme que ce que vous préférez dans votre métier de recruteur, c’est le contact humain ?

Et pourtant, le recrutement en urgence (ou sur mission), c’est exactement le contraire de ce que vous aimez. C’est un peu comme si vous sortiez un plat du four sans mettre de gants. Ça fait mal. La pression vous guide vers les chemins empruntés par tous, à la rencontre de candidats sur-sollicités. Et là, vous pouvez mettre de côté votre talent de recruteur : c’est la chance qui parle. Êtes-vous le 1er ou 30ième à l’appeler aujourd’hui ? Est-ce que vous proposez un meilleur salaire ? Est-ce que la localisation de l’entreprise est meilleure ?

Construire un vivier de candidats, c’est anticiper les besoins de l’entreprise. Vous avez du temps, alors vous pouvez exprimer pleinement votre talent ! Sortir des sentiers battus, multiplier les canaux de sourcing et vous démarquer de la concurrence. Cette préparation plus minutieuse vous permet de créer un lien solide avec vos candidats.

Comment développer un vivier de candidats ?

Souvent, un candidat qui vous intéresse refuse votre offre. Parce que son poste actuel lui plait, parce qu’il n’est pas prêt à changer d’entreprise, parce que c’est trop loin de chez lui etc… Parfois, un candidat a un profil presque parfait : il lui manque une compétence ou un peu d’expérience. Ce sont ces candidats-là qui doivent intégrer vos viviers.

C’est tout ? Bien sûr que non, ce n’est que le début.

Un vivier de candidats doit être animé, ne serait-ce que pour le maintenir à jour. Les perspectives d’emploi évoluent extrêmement vite, un CV peu rapidement devenir obsolète. Vos viviers de candidats sont en mouvement permanent entre ceux qui le quittent et ceux qui l’intègrent. Faites très attention, un vivier qui n’est pas à jour vous fera perdre plus de temps !

Un vivier est aussi animé pour créer du lien avec les candidats : bien connaître les candidats, leurs attentes et leur évolution, c’est savoir quel poste leur proposer et à quel moment. Ces échanges réguliers avec les candidats vous permettront de savoir quand ils sont en recherche active ou s’ils ont étoffé leurs compétences. Variez la forme de ces échanges pour maintenir une relation de confiance : mails, téléphone, déjeuners, afterwork etc…

Une gestion simple de vos viviers

Le SmartRH, intégré à notre solution de recrutement Yatedo Talent, met à votre disposition l’outil de gestion de vos candidats le plus simple et le plus intuitif.

Vous pouvez créer autant de campagnes de recrutement que vous le souhaitez, pour classer vos candidats en fonction de leur poste. La timeline du SmartRH vous permet ensuite de suivre l’évolution de vos échanges avec eux en un clin d’œil : « sourcé », « contacté », « lu », « répondu », « entretien », « proposition », « accepté » et « refusé ».

Le meilleur pour la fin : vous pouvez partager vos viviers de candidats avec vos collaborateurs ou votre manager en un clic ! Pour chaque profil, vous pouvez ajouter vos remarques (par exemple : « disponible dans 6 mois » ; « lui manque la compétence X » …) dans la partie « Notes ». Terminé les briefs pendant des heures, ce qui est clair pour vous l’est aussi pour les autres !

Faites le test vous-même de notre solution de recrutement et du SmartRH en cliquant ici.

 

Grâce à vos viviers de candidats organisés et animés, je peux vous assurer que la prochaine fois que votre manager rentrera dans votre bureau pour vous demander en urgence un développeur web, vous pourrez alors lui répondre tranquillement, les mains derrière la tête : « pas de problème ! ».

Share
Share

Vous voulez recevoir les meilleurs articles dédiés au recrutement chaque semaine ?
Inscrivez-vous vite à notre newsletter :)

Merci, votre inscription est validée !

Une erreur s'est produite. Merci d'essayer de nouveau.

Nous utiliserons les informations que vous fournissez sur ce formulaire pour vous contacter et pour vous fournir des mises à jour.