Yatedo Blog - Le sourcing en 7 points

Le métier de recruteur évolue sans cesse. Les outils d’aide sont de plus en plus nombreux et variés. Afin d’accomplir au mieux notre mission, nous devons mener à bien toute la phase amont du recrutement : le sourcing.

Pour vous aider, nous vous proposons notre méthode en 7 points.

Alors, vous êtes prêt à trouver le candidat rêvé ? C’est parti !

1 – Identifier le besoin

startup business, software developer working on desktop computer at modern office

La première étape consiste à définir le besoin exact de l’entreprise. Pour gagner du temps, voici un une liste non exhaustive de questions à se poser :

  • s’agit-il d’un remplacement ou d’une création de poste ?
  • mon besoin est-il temporaire ou permanent ? CDI ou CDD ? temps complet ou temps partiel ?
  • quelles sont les tâches et missions qui incomberont au futur candidat ?
  • quelles sont les responsabilités qu’il aura à assumer ?
  • quel salaire vous pourrez lui offrir ?
  • de quel délai je dispose pour ce recrutement ?

2 – Définir le profil

Le besoin étant déterminé, il est maintenant temps de se poser les bonnes questions afin de dresser le profil type du candidat à sourcer. Il faut là encore se poser les bonnes questions :

  • quel est son niveau d’études ?
  • quelles sont ses compétences ?
  • quelle est sa formation, son expérience, son parcours ?
  • dans quel milieu a-t-il évolué ?
  • quelles sont les qualités personnelles que vous attendez de lui ?

S’il s’agit d’un métier que nous ne connaissons pas, nous pouvons consulter le site de pôle emploi. On y trouve des fiches métiers complètes. Elles nous guideront alors pour connaître les compétences requises pour ce poste.

3 – Organiser ses recherches

Maintenant que nous savons qui chercher, reste à définir où et comment ? Il faut tout d’abord consulter en interne, il se peut que votre offre corresponde à l’un de vos collaborateurs. Il y a également de fortes chances que certains d’entre eux aient envie d’évoluer. Ils pourraient prétendre au poste en suivant une formation, par exemple, ou simplement parce qu’ils en ont les capacités. Vous pourrez le savoir, en utilisant les fonctionnalités ‘profil en devenir’ et ‘autodidacte’ de Yatedo Talent.

Ensuite vous pourrez orienter vos recherches en externe. Ici un certain nombre de solutions s’offrent à vous : jobboards, réseaux sociaux (spécialisés ou non), salons…

Enfin, si vous manquez de temps ou que vous n’êtes pas sûr de réussir cette mission par vos propres moyens, vous avez également la possibilité de la confier à un cabinet de recrutement.

Et bien sur vous pouvez aussi utiliser des outils de sourcing tels que Yatedo Talent.

Votre choix se fera naturellement en fonction du temps que vous pourrez accorder à cette recherche.

4 – Rédiger et diffuser

Rédiger une annonce n’est pas une étape obligatoire, mais si l’on choisit de le faire, mieux vaut s’atteler sérieusement à cette tâche. Avant de vous lancer dans la rédaction, mettez-vous dans la peau du candidat, demandez-vous quels sont les mots qu’il va rechercher. Adaptez votre discours également, utilisez des termes qui lui sont familiers.

Les candidats sont de plus en plus sensibles à l’environnement et aux conditions de travail. Mettez en avant les atouts de l’entreprise : cadre de travail agréable, possibilité de télétravail, …

Votre annonce doit être percutante, précise et claire sans pour autant être trop longue, au risque de décourager les candidats potentiels.

Les points indispensables à mentionner sont les suivants :

  • la date de création,
  • l’intitulé de poste,
  • une description de l’entreprise,
  • les missions confiées et l’équipe dans laquelle le candidat évoluera,
  • le type de contrat,
  • une moyenne de rémunération,
  • le lieu et les horaires de travail,
  • la date de début du contrat,
  • vos coordonnées.

Il y a en revanche, certains sujets à écarter de votre annonce, il faut respecter le principe de non-discrimination.

5 – Chercher

Woman in red checkered shirt typing with one hand. White bookcase with folders is seen at the background. Concept of multitasking

La prochaine étape consiste à se lancer dans la quête du profil idéal. À vous les jobboards et autres outils de sourcing. Maintenant que vous savez qui chercher, où et comment chercher, votre requête va s’avérer plus simple et plus rapide.

Afin de trouver le profil qui ‘match’ le plus avec votre offre, pensez à faire appel à votre réseau, il se peut qu’une personne avec qui vous avez travaillé auparavant ou une autre personne de son propre réseau, corresponde au poste que vous offrez.

On parlait, dans le point n°3 d’utiliser les réseaux sociaux non spécialisés. N’hésitez pas à vous servir de Facebook. Un grand nombre d’entre nous est membre d’un ou plusieurs groupes liés à notre métier.

Twitter est également un vivier de candidats, ceux à la recherche d’un poste utilisent le hashtag #e4emploiR. Vous pouvez également lancer une recherche en entrant l’emploi visé précédé d’un # toujours, il est sûrement renseigné dans la bio d’un talent. Pour aller à l’essentiel et gagner du temps, vous avez la possibilité d’utiliser Yatedo Talent qui vous permettra d’accéder à l’ensemble de ces informations en un seul clic !

6 – Faire un premier « tri », contacter les meilleurs talents…

…et créer un vivier, car il n’est pas rare de tomber sur des profils intéressants, pouvant correspondre à une recherche parallèle ou ultérieure.

Pour contacter vos candidats potentiels, privilégiez les e-mails ou messages directs sur les réseaux sociaux. Ceux-ci pouvant être en poste, seraient susceptibles de ne pas répondre aux appels téléphoniques. Prenez le temps qu’il faut pour rédiger votre message. N’hésitez surtout pas à le personnaliser, d’autant plus si les talents ne sont pas en recherche active, ce qui est souvent le cas. Il faut que la personne en face de vous sache que vous n’êtes pas un robot mais bien une personne réelle. Vous devez également faire sentir au candidat que son profil vous intéresse réellement, il sera alors plus à l’aise et plus serein. Ce qui fait qu’il sera d’autant plus intéressé par l’opportunité que vous lui proposez.

7 – Sélectionner les candidats

Voici la dernière étape du sourcing, vous avez déniché de nombreux profils et êtes entrés en contact avec ceux qui vous intéressent. Vous savez maintenant à quels candidats votre offre peut correspondre. Une présélection téléphonique pour les candidats que vous avez trouvés par vos propres moyens peut-être un gain de temps. Pour ceux dont vous avez reçu la candidature vous pouvez par exemple :

  • bannir les candidats qui ont une lettre de motivation type (on trouve beaucoup de modèles sur internet),
  • privilégier les CV clairs et concis,
  • être intraitable avec les fautes d’orthographe,
  • préférer les candidats qui vous ont relancé,

N’hésitez pas également, si des candidats proposent des références, à entrer en contact avec ces dernières.

Vous pouvez désormais organiser et préparer vos entretiens. N’oubliez pas de revoir chaque CV avant de recevoir les candidats. Préparez les questions à l’avance, et munissez-vous de leurs dossiers de candidature.

Vous l’aurez compris, le sourcing est l’une des parties les plus importantes puisque c’est là que l’on présélectionne notre futur collaborateur . Il est primordial d’apporter un grand soin à toutes ces étapes.

Vous voulez gagner du temps ? Vous voulez être sûrs de ne pas passer à côté de la perle rare ?

Vous devriez tester Yatedo Talent.

N’hésitez pas à entrer en contact avec notre équipe commerciale, qui se fera un plaisir de vous répondre. Vous pouvez les joindre ici.

Share
Share